Avez vous des questions?

Kathrine Switzer, première femme à avoir couru officiellement un marathon.

person Posté par: Méline Badey list Dans: superFAMs Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 31

A la fois écrivaine, commentatrice de télévision américaine mais aussi coureuse de marathon, le nom de Kathrine Switzer est surtout ancré dans l’histoire pour avoir été la première femme à courir le marathon de Boston en 1967.

C’est seulement dans les années 70 que les femmes ont été reconnues et intégrées dans le monde du sport malgré encore de trop nombreuses inégalités entre hommes et femmes. Kathrina Swtzer fait justement partie de ces femmes qui ont fait dépasser ces inégalités et évoluer les mentalités.

Née en 1947 en Allemagne, elle entreprend des études de journalisme à l’université de Syracuse. En pratiquant le cross-country durant ces années, elle devait s'entraîner avec des étudiants car il n’y avait pas d’équipe féminine.

A cette époque, les JO interdisent aux femmes de courir une distance supérieure à 800 mètres. Une autre femme avait décidé ne pas se soumettre à cette interdiction avant Kathrina, se fut Roberta Gibb en 1966. Elle a participé au Marathon de Boston et là terminé en 3 heures 21 minutes et 40 secondes. Un temps admirable, cependant, sa participation fut clandestine puisqu’elle n’était pas inscrite officiellement.

Pour Katrina Switzer, Roberta Gibb a été un exemple à suivre, elle a demandé à son entraîneur Arnie Briggs de la laisser courir le Marathon de Boston avec lui. Non sans hésitation, il accepta. Le jour venu, le 19 avril 1967, elle portait le dossard 261 et c’est à ce moment que la place des femmes dans le sport allait prendre un tournant mémorable. Elle avait décidé de ne pas se cacher ni de dissimuler sa féminité comme l’avait fait l’exemplaire Roberta Gibb. Elle a donc tenu à se maquiller et à porter du rouge à lèvres. Pour l’accompagner, son entraîneur et son compagnon Tom. Une course qui commençait sans embûche jusqu’au sixième mile.

« Tirez-vous de ma course et donnez-moi ce dossard! »


Certains organisateurs ont tenté de stopper la course de Kathrine en vain. On connaît d’ailleurs très bien la fameuse photo où le directeur de la course s’agrippe à elle et essaie de lui arracher son dossard.  

Après un marathon semé d’embuche, Kathrina Switzer finit avec une heure de plus que Roberta Gibb l’année précédente, en 4 heures et 20 minutes. Une performance encore une fois admirable ! Elle est alors devenue la première marathonienne officielle de Boston

Mais les photos de l’incident furent diffusées dans la presse américaine et partout dans le monde. Kathrine Switzer fut alors disqualifiée et suspendue par la fédération américaine d'athlétisme. Il s’obstine donc à interdire aux femmes les courses sur route.

Katherine Switzer milite alors activement et avec succès pour que les femmes, du monde entier, puissent participer à des courses et des marathons.

C’est seulement six ans après avoir accueilli dans son peloton la première femme, Roberta Gibb, que le marathon de Boston s'ouvre au deuxième sexe. Un symbole très important puisque, cette année-là neuf participantes sont alignées, dont Kathrine Switzer et Roberta Gibb. Et c’est Roberta Gibb qui l'emporte et qui gagne les deux éditions suivantes.

Un grand respect à ces femmes militantes pour le droit de femmes. Et merci de nous donner l'exemple que nous sommes capables de tout ce que nous nous fixons comme objectif.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Outil de panneau

Full Width Boxed Large Boxed Medium
Oui Non

Nouveau compte S'inscrire